Allemagne : un nouveau mot pour manifester sa jalousie d’être vacciné plus tard

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
En Allemagne, un nouveau mot a été inventé pour définir la jalousie envers les personnes déjà vaccinnées contre le Covid-19. (Ilustration).

L'Institut Leibniz pour la langue allemande a recensé un nouveau terme : « Impfneid », la jalousie envers ceux déjà vaccinés contre le Covid-19.

La pandémie de Covid-19 a, en un peu plus d'un an, eu un impact jusque sur le langage quotidien. Et pour certaines nouvelles pratiques ou nouveaux sentiments, il faut même parfois inventer des mots. L'Institut Leibniz pour la langue allemande vient d'ailleurs d'en ajouter quelques-uns à sa liste de néologismes, rapporte Courrier international. Parmi ceux-ci, un terme signifiant la jalousie face au fait d'être vacciné après d'autres. 

Outre-Rhin, il est devenu commun de parler d' « Impfneid », littéralement « envie vaccinale ». L'Institut décrit l' « Impfneid » comme un « sentiment de ressentiment dû au fait que d'autres personnes aient été (apparemment) vaccinées contre le Sars-CoV-2 avant vous ». Si la jalousie est un vilain défaut, ce sentiment en particulier est explicable et même excusable selon l'analyse de Katja Corcoran, directrice du département de psychologie sociale à l'université de Graz, en Autriche.

L'information comme remède

En effet, cette envie serait, en l'espèce, la conséquence naturelle de l'incapacité des citoyens à maîtriser le moment de leur vaccination, ce qui entraîne un sentiment d'impuissance. « Récemment, j'ai entendu quelqu'un dire que c'était un privilège d'être vieux, car on se fait vacciner plus rapidement. J'ai trouvé cela fascinant, car, d'habitude, notre société est rarement envieuse des personnes âgées », note Katja Corcoran.

À LIRE AUSSIVaccin Johnson & Johnson, une suspension prévisible

Elle juge qu'il est donc très importan [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :