Allemagne: Nord Stream 2 peut être suspendu si Moscou en abuse, dit Laschet

·2 min de lecture
NORD STREAM 2 PEUT ÊTRE SUSPENDU SI MOSCOU EN ABUSE

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne pourrait arrêter d'acheminer du gaz russe via le gazoduc sous-marin Nord Stream 2 si Moscou ne respecte pas les conditions de l'accord ou l'utilise pour faire pression sur l'Ukraine, a déclaré samedi Le candidat de la CDU pour la chancellerie Armin Laschet.

Le gazoduc est une source de tension avec l'administration américaine, qui soutient qu'il donne trop de poids au président russe Vladimir Poutine en augmentant la dépendance énergétique de l'Europe vis-à-vis de la Russie dont les exportations de gaz ont ainsi vocation à doubler. Gazprom et ses partenaires occidentaux ont achevé 95 % du chantier pour acheminer du gaz naturel via la mer Baltique, contournant ainsi l'Ukraine et privant Kiev d'importantes recettes de transit.

Armin Laschet, qui est favori pour succéder à Angela Merkel, lorsqu'elle quittera son poste de chancelière après les élections de septembre, a déclaré lors d'un débat télévisé sur la politique étrangère que le gazoduc achevé à 95 % devait être terminé.

Mais si la Russie ne respecte pas les règles ou utilise le gazoduc contre l'Ukraine, il a déclaré: "Nous pouvons toujours interrompre ce projet, même si le gazoduc est terminé".

Le ministre des Finances, Olaf Scholz, candidat à la chancellerie pour le SPD de centre-gauche, a adopté la même ligne, en déclarant: "Tout ce qui empiète sur le transit du gaz et la sécurité de l'Ukraine a des conséquences sur l'acheminement potentiel par le gazoduc achevé."

Mais Annalena Baerbock, la candidate des Verts écologistes, qui sont en deuxième position dans les sondages d'opinion et pourraient remplacer le SPD en tant que partenaire de coalition des conservateurs, a répété son opposition au gazoduc.

"Imaginez un hiver en Europe", a-t-elle déclaré. "Nous ne pourrons pas dire 'maintenant nous n'avons plus de gaz'. Mr Poutine veut déstabiliser non seulement l'Ukraine mais aussi nous, en tant qu'Européens."

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a déclaré mercredi que le chantier Nord Stream 2 était un projet géopolitique russe qui menaçait la sécurité de l'Ukraine.

(Reportage Emma Thomasson et Andreas Rinke, version française Matthieu Protard)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles