Allemagne : mouvement de grève dans l'industrie à partir de samedi

© BERND WEISSBROD / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Le puissant syndicat allemand IG Metall a appelé vendredi à la grève le vaste secteur industriel de la métallurgie et de l'électroindustrie, qui représente 3,8 millions de salariés, pour appuyer sa revendication d'une hausse de 8% des salaires face à l'inflation . Des "grèves d'avertissement" seront organisées à partir de "samedi", dès minuit, ont indiqué les sept sections régionales du syndicat. Ces débrayages coordonnés à durée limitée accompagnent souvent les négociations salariales en Allemagne .

Aucune durée du mouvement n'a pour le moment été communiquée. Une poursuite des négociations est programmée pour le 10 novembre prochain.

Le syndicat demande une hausse de 8%

Mais "nous sommes bien préparés", a prévenu vendredi dans un communiqué la puissante antenne de Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW), à l'ouest du pays, représentant 700.000 salariés. À Berlin et en Saxe (est), des arrêts de travail auront lieu lundi, selon la branche locale. Depuis plusieurs semaines, les représentants des patrons et des salariés de la branche mènent des négociations sur les salaires, qui ont échoué, selon IG Metall.

>> LIRE AUSSILe couple franco-allemand «pas du tout affaibli», selon une ministre française

 

Le syndicat demande une hausse de 8%, refusée par les entreprises de ce secteur stratégique, qui comprend 26.000 entreprises de l'automobile, l'électronique ou encore la machine-outil. Les représentants des salariés justifient leur revendication par la "forte hausse des prix"...


Lire la suite sur Europe1