Allemagne: des milliers de poissons morts sur l'Oder

« Un désastre pour l'environnement » : c'est ainsi que la ministre allemande de l'Environnement a qualifié la situation dans l'Oder où des milliers de poissons morts flottent sur l'eau. Le fleuve prend sa source en Pologne où l'on soupçonne une pollution massive. L'Oder marque en aval la frontière avec l'Allemagne avant de se jeter dans la mer Baltique, au Nord.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« C’est une catastrophe naturelle d’une dimension inconnue jusqu’à présent », s'inquiète la mairesse de Schwedt, une ville au bord de l'Oder, frontière naturelle avec la Pologne. Annekathrin Hoppe craint des conséquences durables pour l’environnement dans la région.

Des volontaires, les mains protégées par des gants, s’activent pour ramasser d’énormes quantités de poissons morts. Tout contact avec la peau et l’eau doit être évité.

Les autorités régionales du Brandebourg et du Mecklembourg recommandent aux habitants de ne pas s’approcher de l’eau et d’éviter la consommation de poisson. Dans cette dernière région, plus au Nord, on s’inquiète des conséquences de la catastrophe pour la mer Baltique.

Des tests sont en cours en Allemagne pour déterminer son origine. Certains résultats soulignent la présence inhabituellement élevée de mercure dans l’eau, mais aussi un taux de salinité anormal.

La ministre allemande de l’Environnement a exigé une enquête exhaustive pour déterminer les causes de ce qu’elle a appelé un « désastre environnemental ». L’écologiste Steffi Lemke avait échangé, vendredi 12 août, avec son homologue polonais. Berlin a regretté que le pays voisin où l’origine de la catastrophe est supposée n’ait pas averti en temps utile les autorités allemandes.


Lire la suite sur RFI