Allemagne: l'ouverture prochaine d'une centrale à charbon neuve suscite des remous

·2 min de lecture

Plus d'une centaine de personnes se sont introduites en matinée ce dimanche sur le site de la future centrale à charbon située à Datteln dans le land de Rhénanie du nord-Westphalie à l'ouest du pays, selon la police qui a indiqué être présente "en grand nombre".
    
"Avec cette action de désobéissance civile, les activistes manifestent contre la loi charbon du gouvernement", souligne le mouvement Ende Gelände ("terminus" ou "fin de l'histoire") qui organise régulièrement des occupations d'infrastructures liées au charbon.

La centrale de Datteln, visée par ce mouvement de protestation, a une capacité de production de 1052 MW. Elle peut alimenter en électricité jusqu'à 100.000 foyers. Alors que sa construction a subi des retards, l'usine aurait dû ne jamais entrer en service dans le cadre du plan de l’Allemagne visant à abandonner le charbon comme source d’énergie d’ici à 2038 au plus tard.

La fermeture d'une première centrale prévue fin 2020

Uniper, son exploitant, aurait alors dû être indemnisé à hauteur de son colossal investissement sur ce site. Mais cette indemnisation n'est plus à l'ordre du jour car les autorités considèrent que le site Datteln 4, de conception récente, aurait des émissions de CO2 moins importantes que les centrales à charbon de conception plus ancienne.

La fermeture de ces "vieilles" centrales débutera le 31 décembre 2020 avec un premier complexe dans le bassin rhénan. Le gouvernement...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi