Allemagne: L'embargo sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite prolongé

L'embargo allemand sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite va être prolongé jusqu'à la fin du mois, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas (photo). /Photo prise le 20 février 2019/REUTERS/Fabrizio Bensch (Reuters)

BERLIN (Reuters) - L'embargo allemand sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite va être prolongé jusqu'à la fin du mois, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères.

La mesure, qui devait initialement s'appliquer jusqu'au 9 mars, est entrée en vigueur après l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat saoudien d'Istanbul.

Berlin s'inquiète en outre de l'implication militaire du royaume dans le conflit yéménite, mais France et Grande-Bretagne, partenaires de l'Allemagne dans le secteur de la défense, craignent que cet embargo ne nuise à leurs propres relations commerciales avec Ryad.

"Notre gouvernement a décidé de prolonger l'interdiction d'exporter jusqu'à la fin du mois de mars. Nous l'avons fait en gardant un oeil sur l'évolution de la situation au Yémen", a déclaré Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères, s'adressant à la presse.

"Non seulement aucun permis ne sera délivré avant la fin du mois, mais les produits pour lesquels des permis ont déjà été accordés ne seront pas livrés non plus", a-t-il ajouté.

L'embargo allemand a remis en question plusieurs milliards d'euros de commandes militaires, dont la vente de 48 Eurofighter Typhoon, et a incité certaines entreprises comme Airbus à se passer de composants allemands.

(Paul Carrel, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles