Allemagne. “L’épreuve du siècle” : l’ultime allocution de fin d’année de Merkel, centrée sur le Covid-19

Süddeutsche Zeitung (Munich)
·2 min de lecture

Angela Merkel a enregistré, mercredi 30 décembre au soir, son discours de fin d’année. Puisque la chancelière ne briguera pas de nouveau mandat en 2021, il s’agissait là de son dernier. Ses propos, graves, sont marqués par la crise sanitaire.

Mercredi 30 décembre, Angela Merkel a prononcé son ultime allocution de fin d’année : “la toute dernière”, titre la Süddeutsche Zeitung, car la chancelière se retirera à la fin de son mandat, qui s’achève à l’automne 2021. Son discours est marqué, bien entendu, par la crise sanitaire liée au Covid-19 : “En 2020, il est arrivé quelque chose que le monde n’avait pas prévu, a-t-elle souligné, quelque chose qui arrive une fois tous les cent ans.” La dirigeante a remercié les citoyens allemands pour leur discipline, ainsi que le personnel en première ligne, qui s’est “surpassé” depuis le début de la crise. Prenant un moment pour rendre hommage aux victimes de la pandémie, Merkel parle du chagrin des personnes endeuillées, qui doivent être amères d’en voir certains continuer à nier le danger et pour qui les théories du complot sont ‘cyniques et cruelles’”.

  • L’allocution d’Angela Merkel (en allemand) :

<![CDATA[/* ><!]]>*/

En Allemagne, plus de 33 000 personnes ont perdu la vie en raison du Covid-19, dont 1 129 décès enregistrés en vingt-quatre heures, mercredi 30 décembre. C’est “plus que jamais auparavant”, rappelle le quotidien du sud du pays. Si la chancelière évoque l’espoir apporté par les vaccins – précisant qu’elle-même se ferait vacciner lorsque ce sera son tour –, elle souligne toutefois que la crise sanitaire n’est pas près d’être terminée : “Les temps sont durs pour notre pays, et cela va encore durer un certain temps”, affirme-t-elle.

L’hiver est et sera difficile.”

Si la gestion de l’Allemagne

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :