Allemagne : Greta Thunberg se joint au mouvement contre l'extension d'une mine de charbon

À Lützerath, dans l'ouest de l'Allemagne, les opposants au projet d'agrandissement de la mine de charbon ne décolèrent pas. Ce samedi 14 janvier, une figure de proue de la lutte environnementale s'est joint au mouvement, Greta Thunberg.

La militante suédoise a mené un cortège de manifestants venus de partout en Allemagne et Europe vers le camp de Lützerath.

La résistance contre l'extension de l'immense mine d'extraction de lignite à ciel ouvert, déjà de la taille de la ville de Lyon, se déroule depuis près de deux ans.

Cette semaine les autorités allemandes ont entamé des opérations d'évacuation dans le hameau déjà vidé de ses 2 000 habitants.

Environ 470 militants ont déjà été délogés. Ces fervents défenseurs du climat se retranchent dans des arbres et deux d'entre eux seraient même descendus dans un tunnel sous terre, pour "s'enchaîner à des blocs de béton dans le but de retarder l'évacuation".

Berlin juge nécessaire l'extension de cette mine, l'une des plus grande d'Europe pour la sécurité énergétique de l'Allemagne qui doit compenser l'interruption des livraisons de gaz russe.