Allemagne: le futur chancelier Olaf Scholz choisit Paris comme première visite officielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Olaf Scholz
    Olaf Scholz
    Politicien allemand et neuvième chancelier fédéral
Le leader du SPD Olaf Scholz - Odd ANDERSEN
Le leader du SPD Olaf Scholz - Odd ANDERSEN

Un bon signe pour la continuité du couple franco-allemand. Le social-démocrate et futur chancelier Olaf Scholz a déclaré ce 1er décembre dans une interview pour l'hebdomadaire Die Zeit qu'il réservera sa première visite officielle à Paris. Il en a profité pour souligner que l'amitié entre les deux pays est à la "base" de la construction européenne.

Ce premier voyage est "non seulement très judicieux, mais aussi d'une grande importance émotionnelle", explique-t-il.

Avant lui, ses prédécesseurs à la chancellerie ont aussi effectué comme une tradition leur premier déplacement étranger à Paris. La date exacte de sa venue n'est pas encore connue, puisqu'il doit encore valider son élection lors d'un vote à la chambre basse du Parlement allemand, probablement au cours de la semaine prochaine.

"Agir et non faire du show"

L'Union européenne figure vers la fin seulement du programme de près de 180 pages adopté la semaine dernière par les trois partis formant une coalition dite "feu tricolore", entre sociaux-démocrates, libéraux et écologistes. Présentant ce programme, Olaf Scholz avait affirmé la volonté de son prochain gouvernement de "rendre possible (une) Europe souveraine, la promouvoir et la faire progresser".

Cet accord de coalition offre une "base de travail extrêmement solide" pour réformer l'Europe, s'est félicité le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune, alors que la France prendra au 1er janvier la présidence tournante de l'UE. Les autorités françaises ont souligné leur volonté de commencer à travailler très vite avec le nouveau gouvernement allemand.

Le président Emmanuel Macron, qui a au fil du temps bâti une solide relation de confiance avec Angela Merkel, selon de nombreux témoins, va se retrouver face à un partenaire qui se définit comme "sobre, pragmatique et déterminé" dans cette interview au Zeit. Après seize années marquées par le caractère tout en sobriété d'Angela Merkel, Olaf Scholz semble incarner la continuité, son "style" consistant, selon ses dires, à vouloir "agir et non faire du show".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles