Publicité

Allemagne: face à ses problèmes d'effectifs, l’armée multiplient les interventions dans les lycées

L’invasion de l’Ukraine a mené à une douloureuse remise en question de l’ensemble de l’édifice de la défense nationale allemande. Augmentation des dépenses, refonte de l'armée fédérale, la Bundeswehr… Le chantier est colossal pour le nouveau ministre social-démocrate des Armées, Boris Pistorius. La question des effectifs est particulièrement épineuse pour le gouvernement. La Bundeswehr compte aujourd’hui 180 000 soldats. D'ici à 2031, il faudrait passer à 205 000 hommes et 60 000 réservistes pour couvrir les besoins de la Défense.

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

En Allemagne, face au manque de vocations, le ministre de la Défense envisage le retour à la conscription, abolie en 2011. La Bundeswehr et la jeunesse restent cependant une question délicate : depuis des décennies, l’armée allemande se rend dans les écoles à des fins pédagogiques, mais ces interventions auprès des élèves font débat dans le pays.

Une quarantaine de lycéens de Berlin vient d’assister à un discours de l’Assemblée générale de l’ONU dénonçant le manque de libertés politiques en Russie. La scène n'a pas lieu à New York, mais dans un centre de loisirs des environs de la capitale allemande. Et l’orateur n’est pas un représentant des États-Unis, mais l’un des professeurs du lycée.


Lire la suite sur RFI