Allemagne : devant l'épidémie de coronavirus, Angela Merkel serre la vis et espère sauver Noël

Face au rebond de l'épidémie de coronavirus, la chancelière allemande Angela Merkel souhaite que, "d’ici Noël, on puisse reprendre ici le traçage, briser les chaines de contamination". C’est pour le moment impossible outre-Rhin, en raison des chiffres de propagation du virus, rapporte Laurent Desbonnets, journaliste France Télévisions, en duplex depuis l'Allemagne le mercredi 28 octobre. Une stratégie précoce La femme politique a annoncé quatre nouvelles semaines de restrictions "strictes et pénibles" : fermeture des bars, des restaurants, des piscines, des salles de spectacle, et interdiction de tout hébergement à des fins touristiques. Par ailleurs, il est impossible de se réunir à plus de deux foyers différents dans le cadre privé. Seules les écoles restent ouvertes pour le moment. "L’Allemagne prend toutes ces mesures à un stade plus précoce", que la France, précise Laurent Desbonnets.