Allemagne: cuisante défaite électorale du SPD de Scholz en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Une élection régionale très attendue s'est tenue dimanche 15 mai 2022 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne. Ce scrutin dans le plus grand Land du pays secoue la coalition tripartite au pouvoir à Berlin, même si Les Verts sont les grands gagnants de ces élections.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

La décennie sociale-démocrate qu'évoquaient certains, à l'automne dernier, avec le succès du SPD aux élections générales, devra attendre. Le parti enregistre son plus mauvais score depuis la guerre.

Pour Olaf Scholz, qui s'était investi dans la campagne, c'est un coup dur. Le recul de la popularité du chancelier n'a certainement pas été un plus.

Au sein de la coalition au pouvoir à Berlin, l'échec est encore plus sévère pour les libéraux du ministre des Finances, Christian Lindner. À l'automne, ils étaient perçus comme les gagnants de l'accord de coalition. Cette nouvelle défaite sévère est un coup dur.

Les Verts sont les superstars de cette régionale. Ils triplent presque leur score. Dans le pays, ils ont le vent en poupe, poussés par la popularité de leurs ministres.

L'attelage gouvernemental à Berlin pourrait subir plus de tiraillements à l'avenir. Les chrétiens-démocrates améliorent leur score. S'ils conservent le pouvoir en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en s'alliant cette fois avec les écologistes, cela soulignerait quelque peu le rôle de ces derniers, comme faiseurs de rois incontournables.

►À relire : En Allemagne, enjeu national pour l'élection régionale en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles