Allemagne: les consommateurs face à l'envolée des prix

AP - Kay Nietfeld

Jamais l'inflation en Allemagne n'a été aussi élevée depuis plus de 70 ans. La hausse des prix a atteint 10,4% en octobre, selon des chiffres publiés vendredi. Comment les Allemands voient-ils cette envolée des prix ? Réponse auprès de consommateurs faisant leurs courses à Berlin.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

L'actuelle flambée des prix est liée aux conséquences de la guerre en Ukraine. Les particuliers doivent s'attendre à des factures de gaz et d'électricité sensiblement plus élevées. Les courses au supermarché, pour les plus modestes surtout, deviennent très onéreuses.

« Je fais attention aux prix. Je scrute les offres spéciales. Nous n’allons plus au restaurant. Je fais la cuisine à la maison », dit cette femme. « Je n’achète pas de nouveaux vêtements. Et surtout, on ne sait pas comment ça va évoluer », poursuit cet homme. Ces retraités devant deux supermarchés berlinois font désormais plus attention que par le passé à leurs dépenses. Ils ont dû se serrer la ceinture et renoncé à certaines choses trop onéreuses.

« J’achète moins de choses qu’avant »

D’autres comme cette fonctionnaire qui touche une retraite plus élevée ont le sourire et n’ont pas l’intention de renoncer à quoi que ce soit. « Rien n’a changé pour moi. Je ne peux pas plaindre. Je ne renonce ni aux produits bio ni à la bonne viande. Je suis satisfaite », dit-elle.

Pour ce père de famille nombreuse rencontré devant chez Lidl, pas facile d’entretenir aujourd’hui sa famille. « J’achète moins de choses qu’avant et Lidl est moins cher qu’ailleurs. Je n’ai pas pris de vacances depuis deux ans. Et les vêtements ont augmenté de 40% », constate-t-il.


Lire la suite sur RFI