En Allemagne, la commune d'Augustusburg tente le retour à la vie (presque) normale

·1 min de lecture

Si en Allemagne, les restaurants, hôtels, bars et cafés restaurants sont dans leur extrême majorité fermés en ce week-end de Pâques, certaines communes tentent de nouvelles options.

Avec notre correspondante à Berlin, Delphine Nerbollier

Les restaurateurs et hôteliers d'Augustusburg (Saxe) ont de la chance. Alors que la majorité de leurs confrères dans le pays sont contraints de rester fermer, eux ont pu rouvrir au public le 1er avril dernier, malgré une situation sanitaire difficile.

Les clients peuvent donc coucher à l'hôtel et se rendre au restaurant à condition de présenter un test antigénique négatif, réalisé dans un centre spécialement installé par la ville. Armés de leur code QR, ils peuvent profiter des terrasses et des salles en intérieur.

Jörg Hammer gère un restaurant d'une capacité de plus de 300 places au pied d'une piste de luge. Il est ravi de cette formule. « Cela fonctionne très bien, assure-t-il. Les gens sont très contents et avec cette organisation, ce n'est pas bondé. Les distances doivent être respectées et le masque doit être porté hors de table. Je peux accueillir jusqu'à 80% de la capacité du restaurant, car j'ai fait placer des plexiglas entre les tables. »

D'autres communes auraient voulu suivre l'exemple d'Augustusburg. C'est le cas de Oberwiesenthal, situé également dans la Saxe. À la dernière minute, les autorités ont retiré leur accord, trop dangereux à leurs yeux.

À lire aussi : «Ouvrir avec sécurité», un projet allemand pour (re)vivre (presque) normalement