En Allemagne, la circulation à vélo devient une matière universitaire

Ludovic Piedtenu
·1 min de lecture

Le ministère allemand des Transports vient de subventionner sept chaires d’urbanisme cyclable, alors que le nombre de cyclistes augmente depuis le début de la pandémie. Les étudiants apprendront ainsi à mieux intégrer les deux-roues dans la planification de la circulation.

"C'est une première étape très importante et attendue"

Jana Kühl, docteure en géographie de 36 ans, est ainsi la toute première professeur d’urbanisme cyclable en Allemagne. Elle est nommée à l'université Ostfalia de Salzgitter, près de Hanovre en Basse-Saxe, et doit enseigner comment faciliter l’usage du vélo en matières d’infrastructures, de sécurité, de respect pour les cyclistes. Elle voit ces subventions comme "une première étape très, très importante et attendue." "On augmente ainsi les recherches sur la pratique du vélo, se réjouit-elle. Ça n'existait tout simplement pas auparavant."

D'après elle, l'étape suivante est de "former du personnel, des spécialistes qui sauront construire de bonnes installations cyclables, qui sauront ce qui est important quand on veut promouvoir le cyclisme dans une commune."

900 millions d'euros investis par le gouvernement allemand

Depuis la pandémie, le gouvernement allemand a mis près de 900 millions d’euros sur la table, notamment pour les pistes cyclables. Mais dans les communes, aucun spécialiste du vélo ne sait comment investir cet argent. Parce que les politiques se sont longtemps croisés les bras, critiquent les professionnels comme Juliane Krause, urbaniste (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi