Allemagne: Le cardinal de Munich offre sa démission après les scandales d'abus sexuels

·2 min de lecture
LE CARDINAL DE MUNICH OFFRE SA DÉMISSION APRÈS LES SCANDALES D'ABUS SEXUELS

BERLIN (Reuters) - L'une des figures libérales les plus influentes du catholicisme romain, le cardinal allemand Reinhard Marx, a demandé vendredi au pape de le décharger de ses fonctions d'archevêque de Munich, affirmant qu'il devait partager la responsabilité de la "catastrophe" des abus sexuels commis par des prêtres au cours des dernières décennies.

Sa démission, qui n'a pas encore été acceptée par le souverain pontife, intervient dans un contexte d'indignation croissante des fidèles allemands face à ces abus.

La semaine dernière, le pape François a envoyé deux évêques étrangers enquêter sur la gestion des cas d'abus sexuels par l'archidiocèse de Cologne, le plus grand d'Allemagne.

"Je dois partager la responsabilité de la catastrophe des abus sexuels commis par des responsables de l'Église au cours des dernières décennies", a écrit Reinhard Marx, ajoutant qu'il espérait que son départ marquerait le début d'une ère nouvelle.

Reinhard Marx, 67 ans, a été à la tête de l'Église catholique en Allemagne et président de la conférence des évêques du pays jusqu'à l'année dernière, lorsqu'il a refusé de se présenter pour un second mandat.

Depuis son installation comme archevêque en 2008, il n'a cessé d'appeler à une plus grande acceptation des relations homosexuelles et à l'accession de davantage de femmes à des rôles de direction dans une Église dominée par les hommes.

Ces dernières années, l'exode des fidèles libéraux s'est accéléré, ces derniers protestant non seulement contre les abus sexuels mais aussi contre les attitudes conservatrices à l'égard des relations homosexuelles.

L'Église allemande exerce une influence considérable dans le monde, en partie en raison de sa richesse : les impôts payés par les membres et perçus par le gouvernement en font la plus riche au monde.

Reinhard Marx a précisé dans un communiqué publié sur le site web de son archidiocèse que le pape lui avait demandé de rester en fonction jusqu'à ce qu'il ait décidé d'accepter ou non sa démission.

"Je continue à apprécier le fait d'être un prêtre et un évêque de cette Église, et je continuerai à m'engager sur les sujets pastoraux, partout où vous le jugerez raisonnable et utile", a écrit Reinhard Marx dans sa lettre au pape.

(Thomas Escritt, version française Hayat Gazzane)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles