Allemagne: la CDU remporte une large victoire dans le Schleswig-Holstein

Les 2,9 millions d’habitants de cette région du Nord de l'Allemagne étaient appelés ce dimanche aux urnes. Avec cette victoire, les chrétiens-démocrates espèrent remonter la pente lors des prochaines élections.

C’est un triomphe pour la CDU et plus particulièrement pour Daniel Günther, ministre-président sortant du Schleswig-Holstein. Plus que son étiquette politique, c’est la popularité record de ce patron de région qui a convaincu, analyse notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut.

Avec 43% des voix, les chrétiens-démocrates frôlent la majorité en sièges dans ce land au nord du pays. Les conservateurs allemands avaient besoin de cette victoire pour se remonter le moral, après la perte de la Sarre en mars et une semaine avant une élection régionale qui s’annonce difficile pour eux en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Dans cette région, la plus grande du pays, qu'ils dirigent actuellement, les chrétiens-démocrates sont donnés au coude-à-coude avec le SPD.

« Débâcle » des sociaux-démocrates

Les autres gagnants du scrutin sont les Verts qui deviennent la deuxième force. Les écologistes passent devant les sociaux-démocrates qui enregistrent une « débâcle » pour reprendre leur terme. En recul de 12 points par rapport à il y a cinq ans, ils n’ont pas pu imposer leurs thèmes. La baisse de la popularité du chancelier Scholz n’a pas aidé le SPD.

Les libéraux voient leur score quasiment divisé par deux. Cet échec et leur recul plus global dans les sondages au niveau national pourrait inciter le FDP, au pouvoir aux côtés d’Olaf Scholz et des écologistes, à mettre encore plus ses thèses en avant, quitte à perturber l’harmonie de la coalition au pouvoir au niveau fédéral.

Ce scrutin dans un land frontalier du Danemark et peuplé de seulement 2,9 millions d'habitants constitue le deuxième test électoral de l'année pour le gouvernement d'Olaf Scholz, qui a essuyé de vives critiques pour avoir longtemps tardé à donner son feu vert à la livraison d'armes lourdes à l'Ukraine.

(Et avec AFP)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles