Allemagne : une ancienne secrétaire d'un camp nazi menacée de procès

·1 min de lecture

C'est une première dans l'histoire judiciaire allemande. Ancienne secrétaire dans un camp de concentration, une femme de 95 ans risque aujourd'hui un procès pour complicité de meurtres devant la justice allemande. En cas de procès, elle serait la première femme à comparaître dans le cadre des plus récentes procédures menées en Allemagne pour juger les atrocités nazies, alors que plusieurs hommes ont été poursuivis. 

"Complicité de meurtres dans plus de 10.000 cas"

L'acte d'accusation l'incrimine de "complicité de meurtres dans plus de 10.000 cas. Dans d'autres cas, elle est poursuivie pour complicité dans des tentatives de meurtres", écrit le parquet de Itzehoe, situé dans le nord-ouest de l'Allemagne, dans un communiqué. Le ministère public lui reproche d'avoir entre juin 1943 et avril 1945 "apporté son aide aux responsables du massacre systématique de prisonniers juifs, de partisans polonais et de prisonniers de guerre soviétiques russes dans sa fonction de sténographe et de secrétaire du commandant de l'ancien camp de concentration Stutthof", situé à 40 km de la ville de Gdansk, aujourd'hui en Pologne. 

>> Retrouvez Europe Soir avec Julian Bugier en replay et en podcast ici

Des faits que cette femme, dont l'identité demeure secrète, ne nie pas, selon la chaîne de la télévision allemande NDR qui l'a rencontrée l'an dernier. Elle se souvient même très bien de ses activités dans un bâtiment situé en face du camp. Mais elle affirme n'être jamais entrée dans ce dernier, e...


Lire la suite sur Europe1