Allemagne: 100 milliards d’euros pérennisés pour remettre à flot une armée sous-équipée

C'était la promesse faite il y a trois mois pour la Bundeswehr. L'annonce de ce fonds inédit de 100 milliards d'euros avait été perçue comme un tournant dans un pays qui a longtemps délaissé son armée. Le fonds sera pérennisé en étant inscrit dans la Constitution et ne sera pas comptabilisé dans le déficit budgétaire. Des discussions laborieuses ont été nécessaires avant l'accord de dimanche.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibault

« L’Allemagne a besoin d’avions qui volent, de bateaux qui prennent la mer et de soldats qui sont équipés convenablement ». Dans son discours au Bundestag quelques jours après l’invasion russe en Ukraine, Olaf Scholz avait surpris son monde avec une annonce qui devait rompre avec le sous-financement chronique de la Bundeswehr. Un fonds de 100 milliards d’euros devait permettre de remettre à niveau une armée sous-équipée. Le fonds doit être ancré dans la Constitution pour être garanti, ce qui nécessite l’accord des conservateurs pour atteindre la majorité qualifiée des deux tiers nécessaires.

Utilisé uniquement pour des équipements militaires

Pour le ministre des Finances – libéral – qui veut revenir l’an prochain aux règles budgétaires strictes suspendues pour cause de pandémie, le fonds a l’avantage de ne pas être pris en compte dans le calcul du déficit.

À lire aussi : La Bundeswehr tente d’améliorer son image


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles