Alina Kabaeva, l’amour top secret de Poutine

DR

La championne de gymnastique rythmique, de trente ans sa cadette, serait sa compagne depuis 2006. On la croyait cachée en Suisse, elle vient de réapparaître en Russie pour un festival de gym à son nom, Alina. Paris Match a enquêté sur cette pièce maîtresse de l'échiquier de Poutine et pourquoi elle est un enjeu géopolitique entre l’Ouest et le Kremlin.

Elle est la femme la plus mystérieuse du pays. Un secret d’État. Elle s’appelle Alina Kabaeva, elle a 38 ans. Cette athlète adulée, star mondiale de la gymnastique rythmique, a presque complètement disparu de la sphère publique il y a huit ans. Elle vit dans les coulisses du Kremlin, dans l’ombre du maître de toutes les Russies. Là-bas, une règle, non écrite mais connue de tous, interdit d’évoquer cette histoire d’amour. Le seul qui s’y soit risqué, Grigori Nekhorochev, a tout perdu. En 2008, le tabloïd moscovite qu’il dirigeait annonce le divorce de Vladimir Poutine et son prochain remariage avec Alina Kabaeva. Le journaliste est viré, et le titre fermé quelques mois plus tard. Poutine, alors en Sardaigne chez son ami Silvio Berlusconi, s’indigne : « J’ai toujours détesté ceux qui, avec leur nez morveux et leurs fantasmes érotiques, s’introduisent dans les affaires privées des autres. »

Lire aussi -Kiril Martynov (Novaïa Gazeta) : «En Russie, la profession de journaliste est interdite»

De tout temps, la propagande russe s’est attachée à dépeindre le dirigeant comme un ascète, ne vivant que pour son pays. « Son existence privée est un sujet strictement classifié », explique à Paris Match Georguy Alburov. Ce proche de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny se cache en Europe et ne communique qu’en « visio » sur des messageries cryptées. Le Kremlin l’a inscrit sur la liste des « terroristes et extrémistes » : il n’est plus autorisé à contacter la presse, à poster des informations sur Internet, à recevoir de l’argent de l’étranger. Son crime de lèse-majesté ? Avoir enquêté sur la fortune du président russe… et sur Alina Kabaeva. Car Georguy Alburov, 32 ans, est un des rares à pouvoir établir un lien formel entre les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles