Charcuteries, légumes verts, parmesan, champagne... Gare à ces aliments, ils peuvent provoquer ou aggraver une migraine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Potrait of stressed woman with head in hands standing indoors during daytime (Mindful Media via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les migraines ne cessent de mener la vie dure à ses victimes. Contre toute attente, elles pourraient, dans certains cas, être déclenchées ou aggravées par le contenu de notre assiette, alors gare à ce qui s’y trouve…

Elles prennent la tête et sont le cauchemar de milliers de personnes. Très répandues, les migraines se caractérisent par de violents maux de tête qui surviennent par crises de 4 à 72 heures. Généralement liées à des facteurs génétiques ou environnementaux, elles pourraient aussi, dans certains cas, être déclenchées ou aggravées par le contenu de notre assiette.

Dans le viseur, certains aliments riches en nitrates. Ces substances chimiques naturelles, qui se trouvent dans le sol, l’air et l’eau, sont également utilisées comme additifs alimentaires afin de stopper la croissance des bactéries ou bien pour rehausser la couleur et la saveur des aliments. "Les nitrates alimentaires sont métabolisés par certains types de bactéries et finalement transformés en oxyde nitrique dans le sang, qui augmentent le risque de déclenchement des céphalées", a expliqué le Dr Nina Cohen Koubi, interviewée par Marie-Claire.

Il est donc fortement recommandé de ne pas consommer du poisson fumé, certaines charcuteries comme le bacon et le jambon, plusieurs légumes verts (épinards, salade verte et rhubarbe) mais aussi certains alcools comme le vin blanc, le champagne et la bière. En cause : la présence supplémentaire de sulfites dans ces boissons qui déclencheraient chez certaines personnes des maux de tête.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "En respectant la règle des quatre S, 70% des risques de migraine disparaissent"

Certains fromages sont à proscrire

Si les migraines deviennent invalidantes pour votre vie quotidienne, d’autres aliments sont également à mettre au placard, notamment ceux contenant de la tyramine, responsable de la contraction puis de la dilatation des vaisseaux sanguins. Cet acide aminé est présent dans les fromages vieillis comme le roquefort, le brie, le coulommiers, le parmesan ou encore le cheddar. Même chose pour le chocolat noir dans lequel il se retrouve mais en faible quantité.

Enfin, veillez à éviter le café en trop grande quantité et à bien vous hydrater tout au long de la journée car le manque d’eau engendre également des maux de tête. "Lorsque l’on ne s’hydrate pas, on peut avoir des céphalées. Cela est dû aux échanges cérébraux qui se font moins bien car le cerveau perd en élasticité", a précisé le Dr Nina Cohen Koubi.

Comme le rappelle l’assurance maladie sur son site Internet, la migraine concerne 1% des adultes et 5 à 10% des enfants, soit 11 millions de personnes. Les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes.

VIDÉO - Nos conseils pour soulager la migraine sans médicament

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles