Une alimentation riche en potassium réduit les risques d'hypertension (surtout chez les femmes)

![CDATA[Shutterstock / Evan Lorne]]

On mange trop de sel, cela n'a rien d'un scoop, particulièrement à cause des produits transformés que l'on consomme constamment. Ce dernier est l'ennemi numéro un de la tension artérielle, qui grimpe sous les effets du sodium et fait risquer crises cardiaques ou AVC, par exemple. Mais chez les femmes, un ingrédient pourrait venir contrebalancer ce risque... : le potassium, d'après une étude parue dans l'European Heart Journal.

Au total, 24 963 personnes, entre 40 et 79 ans, ont participé à une étude qui s'est déroulée au Royaume-Uni. Parmi eux, plus de 11 000 hommes (âge moyen 59 ans) et plus de 13 000 femmes (âge moyen 58 ans). Leur tension artérielle était observée et mise en lien avec leur quotidien, et notamment leurs habitudes alimentaires. Les chercheurs ont étudié leurs consommation de sel et de potassium et les ont séparés en trois groupes : ceux qui consommaient beaucoup, moyennement ou peu de sel.

Au fil de l'étude, les chercheurs se sont aperçus que les femmes avec un taux important de potassium dans les urines avaient tendance à moins souffrir d'hypertension artérielle que les autres. Et cela s'expliquerait par le fait que le potassium aide l'organisme à se défaire d'une partie du sodium, via le système urinaire. Ces taux plus élevés de potassium pourraient être expliqués par les aliments consommés : notamment la banane, le poisson, les légumes, le lait, la pomme de terre, les fruits secs.

Plus efficaces pour les femmes mais bon pour

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Obésité : un nouveau traitement obtient des résultats très encourageants
Cancer du sein : le traitement hormonal substitutif pendant la ménopause n’augmente pas le risque de récidive
Alzheimer : comment le zona peut augmenter le risque ?
Qu'est-ce que la maladie de Still, ce rhumatisme inflammatoire rare qui touche les enfants et les adultes ?
Coloscopie : une alternative à la solution buvable (et écoeurante) à ingérer avant l'examen ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles