Alimentation : moins de viande dans les assiettes des Français ?

Les Français tentent de limiter leur consommation de viande. Même ceux croisés dans une boucherie de Quimper (Finistère) tôt le matin par les équipes de France Télévisions semblent concernés par ce changement d’habitude. "Je ne suis pas très, très viande, enfin je le suis de moins en moins", commente un client. Les Français consomment en moyenne 25 kilos de bœuf par an, 35 kilos de porc, mais les deux sont en repli depuis 20 ans. "On en achète moins qu’avant mais on prend de la meilleure qualité", explique ainsi un autre acheteur, tandis qu’un autre a fait le déplacement jusqu’à la boucherie pour s’offrir de "la viande bio". La qualité avant la quantité La qualité est devenue la première préoccupation des consommateurs. "La viande de bœuf que je travaille, ça vient éleveur qui est à un quart d’heure d’ici, explique Stéphane Millour, artisan-boucher. On travaille avec des éleveurs du coin, de la région, ça apporte de la confiance à la clientèle." La tendance végétarienne s’impose aussi dans les restaurants. Tristan-Charles Rombaut, chef et boucher de formation, tient à proposer au moins un plat sans viande ni poisson dans son restaurant. Attention toutefois à ne pas stopper la viande du jour au lendemain : il faut "substituer cet apport en protéines", rappelle le nutritionniste Pascal Nourtier.