L’UE donne son feu vert à la consommation des « vers de farine »

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

INSECTES - Près d'un millier d'espèces sont consommées en Afrique, Asie et Amérique latine par des millions de personnes

Des biscuits ou pâtes à base de vers de farine jaunes séchés pourront bientôt arriver dans les assiettes des Européens. Pour la première fois, l'Union européenne a donné son feu vert, ce mardi, à la mise sur le marché d'insectes en tant qu'aliments.

Mi-janvier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait conclu que les larves du ténébrion meunier, aussi appelées « vers de farine », pouvaient être consommées sans danger « soit sous forme d’insecte entier séché, soit sous forme de poudre ».

Une empreinte écologique limitée

A la suite de ce feu vert réglementaire, « les États membres ont approuvé une proposition de la Commission européenne, autorisant l’utilisation de vers de farine jaunes séchés en tant que nouvel aliment », a annoncé mardi l’exécutif européen. « Il peut être utilisé comme insecte séché entier sous forme de collation ou comme ingrédient d’un certain nombre de produits alimentaires, sous forme de poudre dans des produits protéiques, bis(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Santé, agriculture, pêche, immobilier… Des chercheurs pointent le coût économique gigantesque des espèces invasives
Cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur les insectes, ces superhéros