Alimentation : les fermes urbaines plébiscitées après le confinement

Il y aura bien un avant et un après confinement dans notre manière de consommer. Ainsi, circuits courts et petits producteurs ont de plus en plus de succès, comme on le constate à Saint-Martin-d'Hères, en Isère. Dans une ferme urbaine, ce mode de consommation est de plus en plus plébiscité par les Grenoblois. "Je trouve ça plus cohérent de manger quelque chose qui a poussé juste à côté de chez moi, plutôt que quelque chose qui vient de l'autre bout du monde", explique une cliente.

Un maraîcher nourrit 150 familles La maraîcher promet 150 variétés de légumes différents, et après un an et demi de production, il estime avoir nourri environ 150 familles de l'agglomération. "La demande est bien au-delà de l'offre", assure Mickaël Tenailleau, agriculteur maraîcher. Il en appelle à l'installation d'autres maraîchers comme lui.