Alimentation : les applications pour mieux manger sont-elles efficaces ?

En France, une dizaine d’applications évaluent les qualités nutritionnelles des aliments. Hélène Gravil a toujours son smartphone à la main lorsqu’elle fait ses courses. "Ça me donne une idée des valeurs nutritives des produits, là ce sont des gâteaux, donc je ne m’attends pas à un score très bon, mais j’ai vu que dans celui-là il y avait de l’huile de palme, donc je vais essayer de trouver une alternative sans huile de palme, explique la consommatrice avertie. C’est quand même plus pratique que de lire tous les ingrédients". Privilégier les produits bruts Un système de notation a pourtant été mis en place en 2017 par l’État, le Nutriscore. Cinq lettres évaluent le produit en fonction des nutriments à favoriser (fibres, protéines) et ceux à limiter (les acides gras saturés, sucres). Mais certaines applications prennent aussi en compte la présence d’additifs, le degré de transformation du produit, les labels, et l’impact sur l’environnement. Une valeur ajoutée par rapport au Nutriscore. Mais, pour avoir une alimentation équilibrée, les nutritionnistes recommandent de ne pas leur accorder une confiance aveugle, et de privilégier les produits bruts.