Alicia (Mariés au premier regard 2022) pas fan du montage sur son passé : "C'est pour l'audimat"

·1 min de lecture

Victime d'un terrible accident de la route en 2014 qui a malheureusement coûté la vie de sa grande soeur, Alicia - candidate de Mariés au premier regard 2022, possède aujourd'hui de nombreuses cicatrices liées à cette tragédie. Or, contrairement à ce qu'a pu laisser entendre le montage de l'émission de M6 à plusieurs reprises, ce n'est pas quelque chose dont elle a honte.

Alicia pas toujours fan du montage de MAPR

Si la femme de Bruno a confessé auprès de TVMag qu'il lui avait effectivement fallu quelques jours pour confier son secret et ses blessures à l'ingénieur, "J'estimais que [lors de la nuit de noce] ce n'était pas le moment de lui parler de mes cicatrices. Pas le premier soir. Même si on s'entend bien, on n'a pas forcément à entrer dans une intimité forte dès le départ", elle a néanmoins précisé que les producteurs avaient régulièrement exagéré la situation, comme la séquence dans la chambre avec la lumière éteinte.

"Je tiens à préciser que c'est un montage. Je suis en pyjama donc, dans tous les cas, Bruno ne verra pas mes cicatrices, a-t-elle soufflé. En fait, j'éteins les lumières, parce que j'ai des TOC, j'ai besoin de dormir dans le noir complet. La production fait croire que je ne veux pas que Bruno voie mon corps mais ça n'a rien à voir."

"C'est pour l'audimat"

Et justement, même si Alicia affirme aujourd'hui ne pas en vouloir à l'équipe de Mariés au premier...

Lire la suite


À lire aussi

Julie (Mariés au premier regard 2021) déçue du montage : sa mise au point sur son abandon
Emeline (Mariés au premier regard 2021) déçue par le montage : "Tout n'a pas été montré"
Marianne (Mariés au premier regard 2021) raconte son autre dispute avec Aurélien coupée au montage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles