Alicia et Bruno (Mariés au premier regard) : Panique au sein du couple après une grosse erreur

Un coup de foudre comme on les aime ! Dans Mariés au premier regard, s'il y a bien un couple qui a matché c'est celui formé par Alicia et Bruno, compatibles à 83%. Une alchimie évidente est née entre eux dès leur rencontre et celle-ci s'est confirmée lors de leur lune de miel au Portugal. Alicia y était tellement à l'aise qu'elle a fini par révéler à son époux ce qui lui était arrivée il y six ans : l'accident qui a causé la mort de sa soeur aînée, à l'âge de 23 ans et les cicatrices qu'elle en garde.

La confiance installée, il était alors très difficile pour eux de se quitter à la fin de cette parenthèse enchantée. C'est pourquoi, seulement deux jours après leur retour en France, l'infirmière de 28 ans et l'ingénieur en travaux de 31 ans se sont empressés de traverser chacun leur tour les 150km qui les séparaient (elle vit à Aix-en-Provence et lui à Mougins). Bruno a ainsi eu l'occasion de revoir les parents de sa belle et leur reconfirmer ses bonnes intentions envers elle.

Le week-end suivant, c'est chez le jeune homme qu'ils se retrouvaient et où se dégageaient déjà de petites habitudes de couple. Mais alors que tout allait bien, une catastrophe est arrivée. En effet, alors qu'Alicia avait emmené son chat Olympe avec elle, celui-ci a disparu un beau matin. Bruno avait malencontreusement laissé toutes ses fenêtres ouvertes, lui qui habite au rez-de-chaussée. L'animal avait donc facilement l'opportunité...

Lire la suite


À lire aussi

Marianne (Mariés au premier regard 2021) en couple après avoir été brisée par Aurélien ? Elle répond
Mariés au premier regard : Divorce de Marlène et Kevin après une grosse trahison
Mariés au premier regard : Damien épouse Pauline, sa soeur Alexia descend leur couple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles