Algues vertes : "Envoyé spécial" se penche sur "un système" qui pollue et tue

·1 min de lecture

La problématique n'est pas nouvelle, mais elle est toujours d'actualité. Cet été encore, la baie de Saint-Brieuc a vu des centaines de tonnes d'algues vertes s'échouer sur ses plages. Envoyé spécial propose une approche personnelle avec un reportage du journaliste Clément Le Goff. Il est allé là où il a grandi, sur ses terres bretonnes, dans la baie de Saint-Brieuc, pour comprendre pourquoi le problème se répète chaque année depuis 50 ans.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Les agriculteurs aussi le vivent mal"

Le journaliste a voulu comprendre pourquoi, depuis qu'il est tout petit, la plage à deux pas de chez ses parents est envahie d'algues vertes, rendant toute baignade impossible. Le reporter nous embarque donc avec lui dans la commune de Hillion, à la rencontre de tous les protagonistes : habitants, médecin et… agriculteurs. Des agriculteurs qui ont une part de responsabilité dans la formation des algues vertes. Pas facile donc, de les convaincre de témoigner. 

"Le sujet est difficile à traiter, parce que les agriculteurs, eux aussi, le vivent mal. Surtout dans cette commune où ils ont la vue sur la mer et les algues vertes tous les jours. Ils ont bien conscience qu'ils ont une part de responsabilité", explique Clément Le Goff. "Une responsabilité qui est d'ailleurs très importante selon les scientifiques. Mais ce qu'on veut montrer, c'est qu'on ne peut pas dire que les agriculteurs sont le...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles