Que sont les algues bleues, ces algues toxiques responsables de la mort de plusieurs personnes ?

·3 min de lecture
Les algues bleues, ou cyanobactéries, sont des algues microscopiques, présentes notamment en France, pouvant nuire gravement aux êtres humains et aux animaux.

En Californie, la famille Gerrish avait été retrouvée morte d'une façon mystérieuse en pleine forêt le 17 août dernier. Après plusieurs analyses, il se pourrait que ces morts soient liées à cause d'une exposition à des algues bleues. Que sont ces algues toxiques ?

"Vous arrivez sur place et tout le monde est mort. Il n'y a pas de blessures par balle, pas de flacon de médicament, pas un seul indice. C'est un grand mystère". C'est dans ce contexte que les corps de la famille Gerrish et de leur chien ont été retrouvés dans une forêt suite à une randonnée le 17 août dernier, selon Jeremy Briese, le shérif du comté de Mariposa (Californie).

Depuis ce tragique épisode, de nombreuses analyses ont été réalisées et les enquêteurs ont exclu des morts "par arme à feu ou autre type d'arme, par foudre, par monoxyde de carbone, par dioxyde de carbone, par exposition au cyanure, par drogues illégales ou alcool, ou par suicide", d'après les informations du San Francisco Chronicle.

L'hypothèse de la déshydratation ayant rapidement été mise de côté car de l'eau a été retrouvée dans les affaires du couple, les enquêteurs sont sur une piste sérieuse : les "algues bleues". En effet, les corps ont été retrouvés près de la rivière Merced, polluée par une prolifération de cyanobactéries, des algues microscopiques appelées "algues bleues" qui produisent des toxines pouvant être mortelles. 

Une épaisse écume verdâtre

Elles se développent dans les plans d'eau douce, particulièrement dans les eaux calmes et stagnantes riches en nutriments (le phosphore en particulier), et tapissent la surface de l'eau lorsqu'elles sont en trop grande quantité. Ces algues, qui se développent mieux quand la température de l'eau est élevée, se mettent alors à former une épaisse écume verdâtre, l'eau devient trouble, voire opaque, et est semblable à une soupe de brocolis ou une purée de pois. Cette présence d'écume est fortement révélatrice du caractère toxique de ces algues régulièrement présentes en France.

Chez l'homme, ces cyanobactéries peuvent provoquent des troubles au niveau de la peau, des muqueuses, du système nerveux, des muscles, du foie ou encore provoquer de la fièvre, des nausées, des vomissements et des diarrhées. Il est donc fortement recommandé de ne pas ingérer d'eau et de ne pas consommer les poissons pêchés dans ces eaux. Il est également conseillé de ne pas se baigner dans ces eaux et d'empêcher vos animaux de s'y rendre, ces derniers ayant un gros risque de mourir. En cas d'apparition de troubles de santé suite à un contact avec l'eau de la rivière impactée, il faut immédiatement se rendre chez un médecin.

En 2020, ces algues auraient tué au moins 330 éléphants au Botswana. Des chiens sont régulièrement victimes de ces algues, comme au mois d'août où l'un d'eux est mort intoxiqué après une baignade dans les Pyrénées-Orientales. À la mi-septembre, 4 chiens sont morts dans l'État de Washington, moins de vingt minutes après s'être trempés dans l'eau de la Columbia, rapporte Le Monde

VIDÉO - Plus de 600 tonnes de poissons morts en Floride à cause d'une algue toxique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles