Algorithmes obscurs, commissions gourmandes : les restaurateurs dépendants des plateformes de livraison

·1 min de lecture

Depuis le début de la pandémie, nombreux sont les restaurateurs qui comptent sur les algorithmes de Deliveroo ou d'Uber Eats pour assurer leur survie. Mais le jeu n'en vaut pas toujours la chandelle.

Métro, boulot, Deliveroo ! Avec la crise sanitaire, le règne de la livraison à domicile de repas est à son paroxysme. En France, la tendance est à l'intensification depuis l'extension du couvre-feu à 18 heures le 16 janvier dernier. Les plateformes comme Uber Eats, Deliveroo ou JustEat tournent à plein régime grâce à une armée de "collaborateurs indépendants" qui pédalent à toute vitesse. L'évolution de 10 000 à 14 000 livreurs au cours de l'année 2020 chez Deliveroo, selon leurs propres chiffres transmis à Marianne, et la volonté de Just Eat d'en recruter 4500 d'ici la fin d'année en témoigne. Du côté de Uber Eats France, on nous indique que l'activité a doublé au deuxième trimestre 2020, et que l'entreprise est en croissance de plus de 130% entre août 2019 et 2020. En parallèle, des restaurateurs devenus dépendants aux plateformes, sont prêts à tout, même à réduire leurs marges pour éviter de couler. Ils sont prêts de 5000 à avoir rejoint Uber Eats, selon nos informations, entre mars et juin 2020 pour toucher une nouvelle clientèle. Cependant, certains ont vite déchanté quand ils ont compris que le modèle proposé ne tourne pas nécessairement à leur avantage : selon la taille de la structure, la plateforme ou le contrat, les commissions et les rendements peuvent très...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Cédric Durand : "Les algorithmes des Gafam prennent la place tenue autrefois par les terres seigneuriales"

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?