Alger veut réconcilier le Fatah et le Hamas palestiniens

Le 5 juillet dernier, à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance du pays, le président algérien Abdelmadjid Tebboune ( au centre à gauche de l'image) avait réuni à Alger le président palestinien Mahmoud Abbas (à droite du président algérien) et le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh (à droite).   - Credit:THAER GHANAIM / PPO / AFP
Le 5 juillet dernier, à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance du pays, le président algérien Abdelmadjid Tebboune ( au centre à gauche de l'image) avait réuni à Alger le président palestinien Mahmoud Abbas (à droite du président algérien) et le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh (à droite). - Credit:THAER GHANAIM / PPO / AFP

Alger accueillera le 2 octobre prochain une importante réunion de toutes les factions et partis palestiniens, un mois avant la tenue dans la capitale algérienne du sommet de la Ligue arabe. « Plusieurs mouvements ont commencé à recevoir, cette semaine, des invitations des frères algériens pour participer à cette réunion qui débouchera sur une déclaration, on l'espère, qui mettra fin à l'état de désunion et de fracture dans le camp palestinien », assure un cadre du Fatah, une des principales composantes politiques palestiniennes, contacté depuis Ramallah en Cisjordanie.

Le 15 septembre dernier, le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra avait fait état des « efforts incessants » de l'Algérie en vue de « consolider les rangs palestiniens à la faveur de cette réunion qui se tiendra bientôt en Algérie avant le sommet arabe ». Une démarche qui tend à « parvenir à une unité arabe renforçant l'unité palestinienne, mais aussi d'amorcer à la faveur du sommet d'Alger un départ pour l'action arabe commune ».

À LIRE AUSSIAlger, capitale de la future guerre froide

La cause palestinienne au cœur du prochain sommet arabe

L'objectif principal de l'initiative algérienne est d'arriver à réconcilier les deux frères ennemis, le Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007 et l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, dominée par le Fatah, représentant « légitime » vis-à-vis de la communauté internationale.

Depuis la victoire du Hamas lors des élections municipales en 2 [...] Lire la suite