Alger ne fera pas « le premier pas » pour apaiser les tensions avec Macron

·1 min de lecture
Dans un entretien dans l'hebdomadaire « Der Spiegel », Abdelmadjid Tebboune juge « très graves » les propos d’Emmanuel Macron sur la nation algérienne.
Dans un entretien dans l'hebdomadaire « Der Spiegel », Abdelmadjid Tebboune juge « très graves » les propos d’Emmanuel Macron sur la nation algérienne.

« On ne touche pas à l?histoire d?un peuple, on n?humilie pas les Algériens. » Le président algérien Abdelmadjid Tebboune est longuement revenu sur la brouille entre Alger et Paris dans un long entretien à l?hebdomadaire allemand Der Spiegel paru vendredi 5 novembre. Et le moins que l?on puisse dire, c?est que ce feuilleton qui dure depuis de longs mois n?est pas près de se refermer. Le dirigeant algérien a d?ailleurs averti qu?il ne ferait pas « le premier pas » pour tenter d?apaiser les tensions provoquées selon lui par des propos critiques d?Emmanuel Macron sur la « nation » algérienne.

« Je n?ai pas de regrets. Macron a rouvert un vieux conflit de manière totalement inutile », dénonce le dirigeant algérien. Ajoutant que « si [le polémiste d?extrême droite] Éric Zemmour dit quelque chose comme ça, qu?importe, personne ne fait attention. Mais quand un chef d'État déclare que l?Algérie n?était pas une nation distincte, c?est très grave », fustige-t-il.

Dans ces conditions, « je ne serai pas celui qui fera le premier pas », prévient-il. « Sinon je vais perdre tous les Algériens, il ne s?agit pas de moi, mais d?un problème national. » « Aucun Algérien n?accepterait que je contacte ceux qui nous ont insultés », explique le chef de l?État.

À LIRE AUSSIFrance-Algérie : guerres secrètes

Des propos qui ne passent pas

Emmanuel Macron a déclenché la colère d?Alger après des propos rapportés le 2 octobre par le quotidien Le Monde accusant le système « politico-militaire [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles