Algérie : Saïd Bouteflika, Toufik et Hanoune acquittés

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Malgré cet acquittement du 2 janvier, Saïd Bouteflika n'en a pas fini avec la justice.
Malgré cet acquittement du 2 janvier, Saïd Bouteflika n'en a pas fini avec la justice.

Une cour d'appel militaire en Algérie a acquitté, samedi, Saïd Bouteflika, le frère et ex-conseiller du président déchu Abdelaziz Bouteflika, et ses trois coaccusés, qui avaient été condamnés à 15 ans de prison pour « complot » contre l'armée et l'État. À la suite de cette décision surprise, Saïd Bouteflika sera transféré dans une autre prison en attendant son procès dans d'autres affaires liées à la corruption durant les 20 ans de pouvoir de son frère, selon une source judiciaire. Il était jusque-là détenu dans une prison militaire.

Saïd Bouteflika, un premier de cordée parmi d'autres accusés importants

Saïd Bouteflika fut l'influent conseiller spécial de son frère Abdelaziz durant ses 20 ans de présidence (1999-2019). Son pouvoir s'était renforcé au point d'être considéré comme le « président bis », à mesure que déclinait la santé du chef de l'État, victime en 2013 d'un AVC qui l'a laissé paralysé et aphasique. Après la démission forcée de son frère, Saïd Bouteflika a été cité dans plusieurs affaires de corruption en compagnie d'anciens oligarques proches de l'ex-président algérien. Plusieurs magnats de l'ère Bouteflika ont ainsi été lourdement condamnés, dont Ali Haddad, l'ex-dirigeant de la principale organisation patronale algérienne, le Forum des chefs d'entreprise (FCE).

Lire aussi Algérie : Saïd Bouteflika a été arrêté

Lire aussi Algérie : Saïd Bouteflika et ses coaccusés devant la justice

Un acquittement pour Toufik et Louisa Hanoune aussi

Outre M. Bout [...] Lire la suite