Algérie: quand la réélection d’Emmanuel Macron réchauffe les relations avec la France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président algérien a adressé lundi 25 avril un message de félicitations à Emmanuel Macron pour sa réélection dimanche, avec 58,5% des voix face à Marine Le Pen. Abdelmadjid Tebboune évoque la « brillante réélection » de son homologue français et l'invite à se rendre en Algérie prochainement pour renforcer la relation entre les deux pays. Une invitation alors qu'une grave crise diplomatique a éclaté entre la France et l'Algérie en fin d'année dernière.

Dans le message publié par la présidence algérienne, Abdelmadjid Tebboune adresse ses meilleurs vœux de succès à Emmanuel Macron. Il se dit « très satisfait » de la qualité de leur relation personnelle et des progrès réalisés, quoique relatifs, par le partenariat algéro-français.

Il invite aussi son homologue à se rendre prochainement en Algérie, pour intensifier les relations entre les deux pays. Emmanuel Macron n'y est allé qu'une fois, en tant que président. Des officiels ont en revanche fait le déplacement, dont le ministre des Affaires étrangères, il y a moins de deux semaines.

L'heure semble donc au réchauffement, alors que les relations franco-algériennes ont parfois été houleuses pendant le premier quinquennat d'Emmanuel Macron.

D'un côté, il y a eu une série de gestes mémoriels du président français, de l'autre, des tensions et même une grave crise diplomatique, l'année dernière. Crise provoquée par la décision de Paris de réduire le nombre de visas accordés aux Algériens, Marocains et Tunisiens, mais aussi par des propos d'Emmanuel Macron affirmant que l'Algérie s'est construite sur une rente mémorielle entretenue par un système politico-militaire.

Alger avait alors rappelé son ambassadeur, qui est revenu à Paris en début d'année.

À réécouter aussi: Crise entre Alger et Paris: «Certaines déclarations d'Emmanuel Macron ne pouvaient pas passer»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles