Algérie : le projet de rénovation de la Casbah d'Alger oscille entre Paris et La Havane

Alain Chémali
Pure rumeur ou préparation des esprits, la presse algérienne s’est faite l’écho du changement de main du projet de rénovation de la Casbah d’Alger initialement confié à Jean Nouvel. Une information laconiquement infirmée par le ministère algérien de la Culture.

Citant des "sources généralement bien informées", le site en ligne Algérie patriotique affirme dans sa livraison du 15 mai 2019 que "la rénovation de la Casbah d’Alger a été retirée aux Français et confiée aux Cubains qui ont une longue expertise dans ce domaine".

Un plan de sauvegarde et de revitalisation

Dans le cadre d’un partenariat "stratégique" entre la wilaya (préfecture) d’Alger et la région Ile-de-France, l'atelier de l’architecte Jean Nouvel, de renommée mondiale, s’est en effet vu confier officiellement le 16 décembre 2018 une mission. Celle d’élaborer un plan de sauvegarde et de revitalisation de la médina d’Alger, le quartier historique de la capitale algérienne classé Patrimoine mondial depuis 1992.

Entrelacs de venelles et de rues étroites réparties par corps de métiers, "la plupart des échoppes sont fermées ou relouées à des familles qui s’y entassent dans des conditions épouvantables", raconte Le Monde. En constante dégradation. Détérioration des logements, écroulement de maisons... cinq personnes d’une même famille y sont encore mortes le 22 avril 2019, dans l’effondrement de leur immeuble vétuste.

Le projet de revitalisation de la Casbah "qui associera experts français et algériens, inclura notamment la réalisation d’une vision architecturale globale ainsi que la reconversion du palais Dar El-Hamra (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi