Algérie : la participation, enjeu crucial de l'élection présidentielle

franceinfo

Quel que soit le vainqueur de l'élection présidentielle du jeudi 12 décembre en Algérie, il devra batailler pour assoir sa légitimité. Aucun des candidats n'est à ce jour reconnu par la foule de manifestants, qui tous les vendredis depuis le 22 février dernier, se retrouvent dans les rues d'Alger. Ils estiment que les cinq candidats en course font tous partie du système de l'ancien président Bouteflika.

Le taux de participation scruté de près

Impossible de dire combien d'Algériens se déplaceront pour voter ou si les chiffres de la participation seront fiables ou contestés. Les jours à venir s'annoncent tendus. En France, le vote de la diaspora a commencé samedi 7 décembre. On sait que les Algériens de France soutiennent les manifestants d'Alger et qu'ils sont entre 700 000 et 800 000 inscrits sur les listes électorales, mais difficile d'estimer combien se déplaceront vraiment pour voter.

Je pense qu’ils ne vont pas voter pour protester contre cette élection mascarade

Pierre Vermeren, historien

à franceinfo

Un vote déterminant, qui a une influence importante sur les résultats finaux. "En Tunisie, on a vu par exemple que c'est le vote des électeurs en Europe qui a renforcé et même permis à Ennahdha de gagner. Dans le cas de l'Algérie, c'est plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi