Algérie : pour mieux comprendre son infrastructure agricole, le pays recense ses vaches

© APP / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Mieux comprendre la production de viande en Algérie . C'est le pari du gouvernement algérien qui lance ce mois-ci un état des lieux des infrastructures de la filière bovine dans le pays. Ce nouveau recensement du cheptel algérien vise à créer une base de données numérique sur cette richesse animale, rapporte Le Courrier d’Algérie. Il est notamment question de mieux gérer le secteur de l’élevage bovin, ovin et caprin, qui se fait souvent en dehors des statistiques officielles.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Technologie de pointe

Le média El Watan indique que l’opération de recensement permettra surtout d’identifier les éleveurs et maquignons pour orienter les aides de l’État vers ceux qui le méritent. L'Algérie souhaite notamment aider les fermes du sud du pays, très souvent non raccordées au réseau électrique. Pour se faire, le gouvernement compte faire appel à la technologie.

A termes, chaque animal recensé sera doté d’une puce électronique nous informe Horizon. Le quotidien évoque notamment l’urgence de la préservation de certaines espèces animales mais également la nécessité, pour les pouvoirs publics, d'avoir une traçabilité des animaux de la naissance jusqu'à la commercialisation de la viande.


Retrouvez cet article sur Europe1