Algérie-Maroc : quand le raï efface la frontière

*

Bienvenue au Maroc. Le pays voisin est l’une des meilleures destinations touristiques au monde. Cependant, les Algériens qui s’y rendent sont des grappes en comparaison avec les autres nationalités. La raison : fermeture de la frontière terrestre. Les Algériens doivent donc passer par avion, payant malgré eux un billet Air Algérie au prix exorbitant. Les prix surréalistes des billets font mal aussi aux Marocains qui viennent en Algérie notamment pour les travaux de plâtre et de zellige.

"Au Maroc, le moyen qui constitue un pont solide avec l’Algérie est bel est bien le raï"

La fermeture de la frontière entre l’Algérie et le Maroc subsiste depuis plusieurs années jusqu’à devenir un mur cérébral, voire psychique. Avec le temps, la barrière reflète ses conséquences néfastes sur le conscient des gens des deux rives ; ce qu’on appelle les frontières ou murs de la tête comme la haine, le désamour, le malentendu, les clichés xénophobes...Elles sont très difficiles à effacer, alors qu’il est facile d’abattre un mur en béton, de scier une barrière d’acier.

Frères par-delà la frontière

Les Marocains et les Algériens sont deux peuples qui s’aiment énormément. Il suffit de décliner son identité algérienne au Maroc pour voir les accolades et les mots doux que vous offrent les Marocains. Lors de la coupe d’Afrique, ils ont supporté corps et âme l’équipe algérienne en scandant le slogan "




Lire la suite