Algérie : l'opposition critique les déclarations de Macron sur Tebboune

Par Adlène Meddi, à Alger
·1 min de lecture
L'engagement du président français Emmanuel Macron de « tout faire » pour aider son homologue Abdelmadjid Tebboune « afin que la transition réussisse en Algérie » a été vivement critiqué dans les rangs de l'opposition, qui l'a perçu comme une « ingérence » dans les affaires du pays.
L'engagement du président français Emmanuel Macron de « tout faire » pour aider son homologue Abdelmadjid Tebboune « afin que la transition réussisse en Algérie » a été vivement critiqué dans les rangs de l'opposition, qui l'a perçu comme une « ingérence » dans les affaires du pays.

Les déclarations du président Emmanuel Macron au magazine Jeune Afrique concernant la situation politique en Algérie a suscité plusieurs réactions, notamment chez les partis politiques de l'opposition.

Dans une interview au magazine, publiée le 20 novembre dernier, le président français a déclaré : « Je ferai tout ce qui est en mon possible pour aider le président Tebboune dans cette période de transition. Il est courageux (?) On ne change pas un pays, des institutions et des structures de pouvoir en quelques mois. »

M. Macron ajoute : « Il y a eu un mouvement révolutionnaire, qui est toujours là, sous une forme différente. Il y a aussi une volonté de stabilité, en particulier dans la part la plus rurale de l'Algérie. Il faut tout faire pour que cette transition réussisse. Mais il y a un facteur temps important. »

Lire aussi Macron prône une « relation équitable » entre la France et l'Afrique

Messages positifs après une série de mini-crises

« Il y a aussi des choses qui ne sont pas dans nos standards et que nous aimerions voir évoluer », a nuancé le chef de l'État français, allusion faite aux arrestations de militants du hirak et à la situation des médias critiquée par les ONG algériennes et internationales. « Je ne suis jamais dans l'invective ni dans la posture du donneur de leçon. L'Algérie est un grand pays. L'Afrique ne peut pas réussir sans que l'Algérie réussisse », a-t-il précisé.

Ces messages positifs interviennent après des mois de tensions entre Alge [...] Lire la suite