Algérie: "L'armée demeure le rempart du peuple", dit le général Salah

L'armée algérienne "demeure le rempart du peuple et de la Nation", a assuré lundi le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général Ahmed Gaïd Salah (à droite), affirmant l'existence de solutions à la crise politique que traverse actuellement le pays. /Photo d'archives/REUTERS/Ramzi Boudina (Reuters)

ALGER (Reuters) - L'armée algérienne "demeure le rempart du peuple et de la Nation", a assuré lundi le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général Ahmed Gaïd Salah, affirmant l'existence de solutions à la crise politique que traverse actuellement le pays.

"J'ai toujours insisté lors de mes interventions sur le lien sacré entre le peuple algérien et son armée (...), ma confiance en la sagesse de ce peuple et en sa capacité à surmonter toutes les difficultés, quelle qu'en soit la nature, est totale voire absolue", a ajouté dans un communiqué le général Salah, qui est également vice-ministre de la Défense.

"Le peuple algérien a fait preuve, dans les circonstances actuelles, d'un grand sens de patriotisme et d'un civisme inégalé qui dénotent une profonde conscience populaire ayant suscité une vive admiration partout dans le monde."

Le général a ajouté que "pour chaque problème existe une solution, voire plusieurs" et a dit son "intime conviction qu'un sens aiguisé des responsabilité est requis pour apporter ces solutions au moment propice".

"Je suis parfaitement convaincu que le peuple algérien, qui a toujours placé les intérêts de la Nation au-dessus de toute considération, dispose des aptitudes nécessaires pour éviter à son pays toute conjoncture pouvant être exploitée par des parties étrangères hostiles", a-t-il conclu.

(Hamid Ould Ahmed; Guy Kerivel pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles