Algérie: l’assassin du Français Hervé Gourdel condamné à mort

·1 min de lecture

Abdelmalek Hamzaoui a été condamné à mort ce jeudi 18 février par le tribunal de Dar El Beïda pour l'assassinat du Français Hervé Gourdel en 2014. Il était l'unique accusé présent sur les lieux. Ses avocats avaient pourtant plaidé l'acquittement.

Abdelmalek Hamzaoui avait nié devant les juges sa participation à l'assassinat d'Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en 2014 dans la région de Tizi Ouzou par un groupe jihadiste se revendiquant de l'État islamique. Il expliquait avoir été contraint par un proche de rejoindre le maquis occupé par le groupe jihadiste. Ses explications n'ont pas convaincu les jurés qui ont suivi les réquisitions du procureur avec cette condamnation à mort.

Les avocats de la partie civile ont, à leurs yeux, réussi à prouver qu'Hamzaoui apparaissait bien sur la vidéo de revendication de l'enlèvement. Et les témoignages des accompagnateurs d'Hervé Gourdel ont accablé l'accusé. Présents lors des faits, plusieurs témoins ont confirmé à la barre sa présence les armes à la main au moment où les jihadistes emmenaient le guide de haute montagne français à la mort.

Ces témoins étaient également poursuivis pour avoir tardé à donner l'alerte après l'enlèvement du Français, mais ils ont été relaxés par le tribunal.