Algérie : Un journaliste du quotidien « Liberté » placé en détention provisoire

·1 min de lecture

REPRESSION - Le journaliste est accusé d'appartenir «à une organisation terroriste» liée à la Kabylie

Un journaliste du quotidien francophone algérien Liberté a été écroué mardi soir pour « appartenance à une organisation terroriste » et « diffusion de fausses informations », ont indiqué une association de défense des détenus et un avocat. Mohamed Mouloudj a été « placé sous mandat de dépôt » par un juge d’instruction du tribunal de Sidi Mhamed, Alger, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le journaliste est poursuivi pour « atteinte à l’unité nationale, appartenance à une organisation terroriste et diffusion de fausses informations », a précisé l’avocat Abdelghani Badi sur Facebook. Il avait été arrêté dimanche et son domicile perquisitionné, selon la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH). Six autres personnes, arrêtées pour la même affaire, ont également été placées en détention provisoire après avoir été entendues par le juge d’instruction, a précisé le CNLD,

16 personnes arrêtées

Lundi soir, la gendarmerie avait annoncé l’arrestation de 16 membres présumés du Mouvement pour l’autodéterminati(...) Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles