Algérie : gloire et misère des champions paralympiques

·1 min de lecture
L'Algérienne Cherine Abdellaoui réagit après avoir remporté la finale des -52 kg femmes lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2020,  le 27 août 2021. 
L'Algérienne Cherine Abdellaoui réagit après avoir remporté la finale des -52 kg femmes lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2020, le 27 août 2021.

C'est une image qui a soulevé l?indignation de tout un pays, gâchant l?occasion de célébrer les héros du jour. Jeudi 2 septembre, à l?aéroport international Houari Boumédiène d?Alger, le retour d?une partie de la délégation des athlètes algériens ayant participé aux Jeux paralympiques de Tokyo s?est déroulé sans accueil officiel ni célébration de ces sportifs de haut niveau.

Pire, un bus inadapté à leurs besoins spécifiques leur a été alloué. On découvrit alors ces images où des championnes et des champions peinent à monter dans ce bus, obligés à démonter, pour certains, les roues du fauteuil roulant, ou poussant difficilement le charriot des bagages, ou se faire hisser à la force des bras?

Pourtant, dans leurs bagages, il y avait des médailles. L?Algérie finit 28e au rang mondial sur 86 pays, totalisant 12 médailles, dont 4 en or, 4 en argent et 4 en bronze, et pulvérisant deux nouveaux records mondiaux et quatre autres africains !

À LIRE AUSSIClôture des paralympiques 2021 : Tokyo transmet le drapeau à Paris

Un palmarès en or

Tout au long de ces jeux, les Algériens ont vibré au rythme des victoires de leurs athlètes. Tout a commencé avec la jeune judoka Abdellaoui Cherine qui a ouvert le bal, remportant son combat par ippon et raflant une première médaille, en or. Une victoire qui a soulevé une vague enthousiaste dans l?opinion algérienne.

S?en suivront d?autres belles victoires : de l?or pour Asmahane Boudjadar (lancer du poids), de l?argent pour Nassima Saïf [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles