Algérie : au moins 38 morts après de nombreux incendies

L'Algérie est en proie aux flammes depuis le début de l'été.  - Credit:ALGERIAN CIVIL DEFENSE / HANDOUT / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
L'Algérie est en proie aux flammes depuis le début de l'été. - Credit:ALGERIAN CIVIL DEFENSE / HANDOUT / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Les pompiers en Algérie tentent, ce jeudi 18 août, de maîtriser les derniers feux de forêt dans le nord et l'extrême est du pays au milieu de « scènes de désolation », au lendemain de violents incendies qui y ont fait au moins 38 morts. Le bilan des incendies de ces derniers jours s'est alourdi avec 30 morts dans la zone d'El Tarf, dans l'extrême est, près de la frontière avec la Tunisie, cinq à Souk Ahras, deux femmes à Sétif et une personne à Guelma, dans l'Est, selon la protection civile, des journalistes locaux et la télévision Ennahar.

En outre, plus de 200 personnes ont été blessées, selon des médias locaux. Sur la route vers El Kala, près d'El Tarf, une ville de 100 000 habitants, « une tornade de feu a tout emporté en quelques secondes, la plupart des morts ont été encerclés alors qu'ils visitaient un parc animalier », a décrit à l'Agence France-Presse un journaliste local. Sur les 39 incendies ayant ravagé 14 wilayas (départements) du nord du pays, un certain nombre étaient encore en cours jeudi et les autorités redoutent des départs de feu à cause de rafales.

Des hélicoptères bombardiers d'eau de la protection civile et de l'armée sont intervenus dans plusieurs villes. L'Algérie a affrété un avion bombardier d'eau russe Beriev BE 200, mais après être intervenu sur différents incendies, il a subi une panne et ne sera à nouveau opérationnel qu'à partir de samedi, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Kamel Beldjoud, mercredi soir. Le Premier ministre [...] Lire la suite