Algérie : des dizaines d’arrestations ciblent le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie

·1 min de lecture
La police algérienne a annoncé lundi avoir arrêté 27 personnes soupçonnées d'appartenir à un groupe séparatiste qu'Alger considère comme une organisation « terroriste ».
La police algérienne a annoncé lundi avoir arrêté 27 personnes soupçonnées d'appartenir à un groupe séparatiste qu'Alger considère comme une organisation « terroriste ».

Une série d?arrestations et de mises sous mandat de dépôt visent, depuis début septembre, des membres effectifs ou présumés du Mouvement pour l?autonomie de la Kabylie (MAK), classé comme organisation « terroriste » par les autorités algériennes depuis le 18 mai. Le MAK, dont le « président » Ferhat Mehenni réside en France et est visé par la justice algérienne, et le mouvement Rachad (en exil, regroupant notamment des anciens du FIS dissous) sont accusés par Alger d?être impliqué dans la provocation des incendies, notamment en Kabylie, cet été et dans le lynchage et l?assassinat du jeune volontaire Djamel Bensmaïl le 11 août dernier.

À LIRE AUSSIPrésidentielle ? Algérie : la Kabylie gronde contre Bouteflika

Journalistes arrêtés

Le 23 août, 92 suspects dans cette affaire de meurtre qui a secoué le pays ont été arrêtés dans plusieurs régions du pays et 43 d?entre eux ont été placées sous mandat de dépôt. Depuis, des dizaines d?arrestations ont ciblé des militants ou des sympathisants du MAK à Tizi-Ouzou et Béjaïa, les principales villes de Kabylie.

Le 6 septembre, à Kherrata, près de Béjaïa, et à Beni Ouartilane, dans la région de Sétif, la police a indiqué avoir arrêté « 27 individus accusés d?appartenance à l?organisation terroriste MAK et de tentative de semer la fitna [discorde] et la terreur auprès des citoyens à l?instigation de parties établies à l?étranger ».

Le 8 septembre, la gendarmerie a annoncé que les enquêtes sur les 387 foyers d?incendies à trave [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles