Algérie : le confinement durci pour contenir le Covid-19

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Les mesures anti-Covid-19 ont été durcies partout en Algérie face à la recrudescence du virus. 
Les mesures anti-Covid-19 ont été durcies partout en Algérie face à la recrudescence du virus.

Le gouvernement algérien a décidé dimanche de durcir les mesures de confinement dans la plus grande partie du pays en raison d'une nette recrudescence des cas de contaminations au nouveau coronavirus. Concrètement, à compter de mardi et pour 15 jours, le couvre-feu sera étendu de 19 heures à 4 heures GMT dans 29 des 48 wilayas (préfectures) du pays. Le gouvernement a également décidé la suspension des transports urbains publics et privés durant les week-ends sur l'ensemble du territoire. Parallèlement, le transport collectif entre les préfectures demeure interdit. Les marchés des voitures d'occasion, qui attirent des foules, seront également fermés à compter de lundi pour une quinzaine de jours.

Lire aussi Covid-19 : l'Algérie face au casse-tête de la rentrée scolaire

Une multiplicité de mesures prises pour contenir le virus

Par ailleurs, les autorités locales peuvent procéder au « confinement ciblé » des localités et quartiers en proie à des foyers d'infection de Covid-19, tout comme elles peuvent fermer des lieux publics comme les parcs et jardins. Enfin, la rentrée universitaire et celle de la formation professionnelle, prévue le 22 novembre, sont reportées au 15 décembre et des inspections surprises auront lieu dans les établissements pour vérifier l'application du protocole sanitaire. Tous les rassemblements ? notamment pour des mariages et des circoncisions, mais aussi les manifestations politiques ? demeurent interdits.

Lire aussi Maghreb : regain de Co [...] Lire la suite