Algérie : Aïmene Benabderrahmane nommé Premier ministre

·1 min de lecture
Aïmene Benabderrahmane est le nouveau Premier ministre algérien.
Aïmene Benabderrahmane est le nouveau Premier ministre algérien.

Le ministre algérien des Finances Aïmene Benabderrahmane a été désigné mercredi Premier ministre, à la suite des élections législatives du 12 juin, une nomination qui traduit la volonté du pouvoir exécutif de juguler la grave crise socio-économique à laquelle est confrontée l'Algérie. « Conformément aux dispositions de la Constitution, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, Aïmene Benabderrahmane a été nommé Premier ministre », a indiqué la présidence algérienne dans un communiqué. « Il est chargé de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société civile pour former le gouvernement dès que possible », ajoute le communiqué.

Aïmene Benabderrahmane, âgé de 60 ans, succède à Abdelaziz Djerad, donné partant ces derniers jours, qui n'a pas réussi à redresser la situation de crise de la première économie du Maghreb, qui repose essentiellement sur la rente pétrolière.

À LIRE AUSSILégislatives en Algérie : le retour des alliances clientélistes

Un gouvernement jugé trop peu actif face au Covid-19

En fonction depuis le 28 décembre 2019, Abdelaziz Djerad, 67 ans, a présenté le 24 juin sa démission et celle de son gouvernement au président Tebboune, qui l'avait chargé de gérer les affaires courantes. Le chef de l'État a remercié son Premier ministre pour avoir dirigé le gouvernement « dans des conditions difficiles », notamment en raison de la pandémie de Covid-19. Mais il n'avait pas caché des critiques à l'encontre d'Abdelaziz Djerad, e [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles