Algérie: 18 mois de prison requis contre Rabah Madjer, accusé d'escroquerie

Rabah Madjer en 2012 - AFP
Rabah Madjer en 2012 - AFP

Rabah Madjer dans la tourmente. Un procureur d'Alger a requis jeudi 18 mois de prison ferme contre l'ancien sélectionneur des Fennecs et ex-attaquant vedette de l'équipe de foot d'Algérie et du FC Porto, notamment pour "escroquerie".

Selon la presse locale, l'ancienne star (63 ans) est poursuivie pour "faux et usage de faux", "fausse déclaration" et "escroquerie". Il possédait deux journaux "Al Balagh" et "Al Balagh Erriadhi" et aurait continué à encaisser des chèques de publicité publique un an après leur fermeture.

Verdict le 9 juin

La partie plaignante, l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP), a demandé la restitution de la somme ainsi que le versement de dommages et intérêts. Le verdict sera prononcé le 9 juin.

Rabah Madjer est connu pour une talonnade réalisée lors de la Coupe des clubs champions avec Porto face au Bayern Munich en 1987. Cette talonnade porte désormais le nom de Madjer. Il a par ailleurs été le sélectionneur des Fennecs durant huit mois avant d'être limogé fin juin 2018 après une série de mauvais résultats.

Récemment désigné par le président du FC Porto Pinto da Costa comme le meilleur joueur ayant évolué sous son règne, Rabah Madjer avait exprimé sa joie sur RMC : "Ça me fait plaisir, je suis vraiment fier. Pinto da Costa a fait beaucoup pour le club. J’ai été chanceux de travailler avec un grand monsieur comme lui qui m’a permis de gagner beaucoup de titres et de jouer dans un grand club, comme le FC Porto."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles