Pour Alexis Corbière, «Madame Le Pen peut dire merci à Emmanuel Macron»

Franck Castel / News Pictures

Le député LFI, réélu dans la 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis est revenu, lundi 20 juin sur France Inter, sur les résultats du second tour des législatives, le score de la NUPES, la montée du RN mais aussi sur le bilan d’Emmanuel Macron, lequel a, selon lui, une responsabilité dans le très bon score du parti Mariniste.

Sur France Inter, Alexis Corbière s’est félicité du score de la NUPES (131 sièges) au lendemain du second tour des législatives : « Nous faisons progresser une opposition et une dynamique a été portée ; notre stratégie a opéré. Il faut prendre le temps d’une analyse longue, mais le présidentialisme a été pulvérisé. L’Assemblée Nationale est sans doute à l’image de la complexité politique du pays. » Il a ajouté que « pour la première fois dans la Cinquième République, le président est minoritaire et il faudra en tirer des conséquences », fustigeant au passage la Macronie : « Madame Borne est complètement disqualifiée et chaque ministre symbolisant les années Macron se fait battre. »

Le député a affirmé que la coalition de gauche « arriv[e] en force », qu’il est « le premier groupe d’opposition indiscutablement » et a trouvé un responsable au score du RN : « l’équipe qui dirige la Macronie. Dans 61 duels où nous étions face au RN, dans 57 cas, il n’y a pas eu de position claire. » Il a ensuite poursuivi : « Madame Le Pen peut dire merci Macron. Leur irresponsabilité, symbolisée notamment par Monsieur Blanquer, qui a été défait dès le premier tour et qui a renvoyé tout le monde dos à dos. »

« Dans la Cinquième République, on n’a jamais vu un bilan aussi médiocre » dit-il à propos d'Elisabeth Borne

Alexis Corbière n’a pas retenu ses coups et a vertement critiqué la stratégie du président de la République lors de cet entre-deux tours : « Emmanuel Macron a été élu au second tour pour faire barrage au Rassemblement National. On a entendu, les pires caricatures des folies – comme Monsieur Guedj traité d’antisémite par Madame de Montchalin – par exemple. Macron est le promoteur du RN. » Deux autres noms ont été ajoutés à la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles